Côte d’ivoire : lancement de l’application « efournisseur »

Efournisseur est une application qui vise à améliorer la transparence dans la gestion des deniers publics et à limiter les délais de paiement des factures aux donneurs d’ordre de l’Etat. Patrick Achi, le Premier ministre ivoirien, a officiellement inauguré le portail mercredi à la Primature devant un petit groupe dignitaires. Entre autres, des responsables gouvernementaux, des chefs d’entreprise et des représentants d’associations professionnelles du secteur privé M. Le premier ministre a exprimé sa gratitude pour cet «  outil innovant et révolutionnaire » qui permet désormais à chaque entreprise de suivre en temps réel l’état de traitement de sa facture.

Pourquoi et comment utiliser la plateforme e-fournisseur ?

Avec ce portail, la question des délais est résolue en ce qui concerne le paiement des factures. Les acteurs du secteur privé ont l’assurance que leurs factures soient traitées en temps réel. C’est particulièrement vrai pour les PME, pour qui la question de la sécurité financière est au cœur des engagements qu’elles prennent.

En plus, afin d’améliorer l’efficacité de la gestion des deniers publics, l’Etat de la Côte d’Ivoire a développé le module informatique efournisseur qui permet aux opérateurs économiques de suivre en temps réel leurs opérations depuis la phase d’engagement jusqu’à la phase de paiement.

Pour se connecter sur la plateforme, il faut accéder à un générateur de code que l’entreprise peut obtenir via une notification d’ordre. Il est aussi possible de contacter les services du budget général et de la gestion financière, la direction générale du trésor, et la direction générale de la comptabilité publique. Le directeur général de l’entreprise a le pouvoir de créer des comptes d’accès secondaires pour ses employés. L’utilisateur doit avoir en main une copie numérique de sa carte d’identité, de la lettre d’autorisation de l’entreprise, de sa licence commerciale et de sa déclaration d’impôt d’existence

Un portail dont le développement a été approuvé par le Conseil des ministres ivoiriens

La mise en place de cet outil efournisseur a été approuvée par le Conseil des ministres lors de sa séance du 8 décembre 2021, selon Adama Coulibaly, le ministre de l’économie et des finances. Cela permettra aux fournisseurs de suivre leurs mandats d’engagement jusqu’au paiement sans avoir à se déplacer. Concernant les délais de traitement des factures, il a été rappelé qu’ils sont de 30 jours pour les factures inférieures à 30 millions Fcfa (97% des factures). Ils sont de 60 jours pour les factures dont le montant est situé entre 30 et 100 millions Fcfa (2% des factures), et de 90 jours pour les factures plus de 100 millions de Fcfa.

Selon Adama Coulibaly, sur un total de 446,65 milliards de Fcfa, 298,46 milliards de Fcfa ont été réglés au 31 août 2022, pour un taux de règlement de 67% et un délai moyen de règlement de 18 jours. Selon le président du Patronat ivoirien, M. Jean -Marie Ackah, la problématique qui se pose est « la difficulté de savoir quand elles pourront récupérer la garde de leur création vis – à – vis de l’État. »

La plateforme électronique fournisseur est désormais la réponse au souci des entreprises d’avoir de la visibilité et de suivre les différentes étapes de leurs factures.

Leave a Reply

Your email address will not be published.