Boycott des produits français par le monde musulman Qu’est-ce qui s’est réellement passé ?



Depuis quelques jours, le monde musulman est en ébullition. Ce mécontentement s’exprime par le boycott des produits de fabrication française. Le motif est la dénonciation de la prise de position du président Emmanuel Macron concernant la liberté d’expression après la décapitation du professeur d’histoire Samuel Patty.


Les faits. Le professeur d’histoire, Samuel Patty a été assassiné pour avoir montré des caricatures du Prophète Mahomet (PSL) en classe. Tel un pied de nez aux voix qui s’élevaient contre la diffusion de ces carricatures, Macron affirme aux obsèques du défunt professeur, « nous ne renoncerons aux caricatures, aux dessins ».

Dans une France meurtrie ces dernières années par une série d’attentats terroristes contre ces fondements, la sortie de Macron se voulait rassurante pour son peuple.
Cependant, elle va déclencher une avalanche de réactions négatives dans le monde arabe principalement sur les réseaux sociaux avec le hashtag #BoycottFrenceProducts.

Cette fronde des musulmans fait suite à la multiplication des discours jugés islamophobes de la part de responsables politiques français. Telle une goutte d’eau qui fait déborder le vase, ces propos du Président sont jugés offensante envers le prophète Mahomet (PSL) et ont suffi à tendre les relations diplomatiques entre la France et les pays musulmans.

Du Koweït au Qatar en passant par la Turquie, les magasins retirent les produits français de leurs étals depuis ce 23 octobre. Le ministre français délégué au commerce extérieur se voulant rassurant affirme que, « le boycott est très circonscrit », il ne toucherait que les produits alimentaires.

S. K.

Leave a Reply

Your email address will not be published.