Internationnal

Syrie: Iran: L’IRGC affirme que l’attaque de la nuit dernière en Syrie n’était qu’une première étape.

par Leith Aboufadel

01/10/2018 BEYROUTH, LIBAN (18h20)

Le Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI) a déclaré dans un nouveau communiqué que l’attaque de la nuit dernière dans l’est de la Syrie n’était que la première étape de ses représailles.

«La première phase de représailles pour l’attaque d’Ahvaz est terminée; il y aura d’autres », a déclaré le général Mohammad Bagheri, chef d’état-major du CGRI.

Les forces aérospatiales du CGRI ont tiré une demi-douzaine de missiles sol-sol vers le fief de l’État islamique (EI) dans la partie orientale de la vallée de l’Euphrate, en Syrie.

Après les frappes de missiles, le CGRI a utilisé sept drones d’attaque pour bombarder les positions de l’État islamique.

Le CGRI a déclaré que cette attaque avait entraîné la mort de plusieurs terroristes de l’État islamique, dont un certain nombre de dirigeants.

Cette dernière revanche de l’IRGC a eu lieu en représailles à l’attaque terroriste de l’État islamique d’Ahvaz, qui a fait au moins 25 morts, dont plusieurs anciens combattants et enfants handicapés.

Via Al-Masdar News 01/10/2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *