Sahel

Burkina Faso : enlèvement de trois personnes dans la mine d’Inata dont deux expatrié

Le fils du PDG de la mine d’Inata de nationalité indienne ainsi que le directeur technique, de nationalité sud africaine et leur chauffeur, un Burkinabè, ont été enlevés dans la mi-journée de ce dimanche par des ravisseurs. Une information confirmée par plusieurs sources dans la province du Soum. Des sources indiquent « avoir repéré leur véhicule vide dans la commune de Damba, située dans le département de Nassoumbou, dans la province du Soum. Les ravisseurs se seraient dirigés vers la frontière malienne » selon une source médiatique.

Selon les informations, les trois personnes ont été enlevées sur la route appelée  » access road  » en direction de la nationale 22 alors qu’elles quittaient le site.

Quelques heures plus tard, après le déclenchement de l’alerte, une patrouille de la gendarmerie qui se rendait sur les lieux, a été attaquée non loin de la mine d’Inata. Cette patrouille est tombée dans une embuscade alors qu’elle était en ratissage suite à l’enlèvement de trois personnes dans la mi-journée.

Harouna KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *