Afrique

Mali : Élection présidentielle, le candidat de l’opposition rejette les résultats et se réclame vainqueur

Lors d’une conférence de presse ce vendredi 17 août, à l’Azaïla Grand Hôtel, le candidat Somaïla Cissé persiste et signe : << Je refuse et dénonce ces résultats. Ils ne sont que : supercherie, mascarade, parodie et mensonges >>. Cette déclaration fait suite à la proclamation hier jeudi par le ministère en charge des élections des résultats provisoires dont il juge « frauduleux ».

<< Je maintiens et je peux le prouver que j’ai remporté cette élection avec 51,75% des voix ! >>. Le candidat Cissé annonce qu’il est le gagnant de l’élection si ce n’était pas des irrégularités majeures dont il égrène le chapelet : << si on exclut les résultats issus des bourrages d’urnes avérés dans de nombreux bureaux de vote des zones de l’Office du Niger et de la CMDT, ainsi que les résultats tout simplement fantaisistes dans de très nombreuses localités du Nord du pays, je sors vainqueur de l’élection présidentielle avec 51,75% des voix contre 48,25% à notre adversaire >> et ajoute que son alibi est : << vérifiable à partir des procès-verbaux signés de toutes les parties >>.

Le candidat a rappelé ses multiples alertes sur les risques évidents de la fraude qui avaient de nature à fausser les règles de la compétition électorale et à << susciter très grand risque d’une crise post électorale >>.

Pour soutenir sa version Soumi Champion  a dressé une liste d’anomalies : <<  les 23 041 bureaux annoncés seuls 22 675 sont dans le ficher mit en ligne. Dans plus de 1 000 bureaux on a voté en moins de 2,5 minutes avec 79% des voix pour IBK. 340 bureaux ont un taux de participation de 100% avec 88% des voix pour IBK >>.

Il a aussi dénoncé l’arrestation par le régime des éléments de son équipe de communication.

Pour la contestation des résultats, Soumaïla Cissé confie : <<  j’utiliserai toutes les voies de recours que m’offre la Constitution de notre pays, la législation malienne et les textes internationaux, ainsi que tous les moyens politiques en ma possession pour faire respecter le vote des Maliennes et des Maliens >>.

Avant d’en appeler à la mobilisation de tous les acteurs politiques et à tous les Maliens et Maliennes épris de paix et de justice, pour rendre cela possible.

Il est à rappeler que la coalition Ensemble Restaurons l’Espoir qui soutient la candidature de Soumaïla Cissé appelle à une grande manifestation pacifique demain matin. Cette manifestation partira de la place de la liberté à partir de 8 h 30.

Harouna KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *