Afrique

Centrafrique : Les médecins russes en évacuation sanitaire d’un patient de Ouadda vers Bria.

De Bria, Djibril Oulda

Un habitant de Ouadda a été évacué d’urgence le 15 aout 2018 par des médecins russes, intervenant dans les cliniques mobiles de Ouadda et de Bria.
Selon les informations reçues, cet habitant de Ouadda avait eu une fluxion de cavité buccale. Vu qu’il n’avait pas la possibilité de recevoir l’aide médicale nécessaire, la maladie s’est compliquée.
« L’inflammation s’est dispersée dans la gorge et dans la mâchoire. Ce qui a conduit à une suppuration abondante. La vie de la victime était en danger et les médecins locaux n’ont pas eu la possibilité de fournir tous les soins nécessaires alors que sa santé se compliquait davantage, les médecins russes, qui se trouvent dans le pays , dans le cadre d’une mission humanitaire, ont vite secouru mourant. Sous le contrôle des médecins locaux avec l’aide de la partie russe, un vol d’hélicoptère immédiat a pu déplacer le malade vers l’hôpital de Bria », a raconté une source médicale de la région.
Selon la source, le malade suit des soins sous le contrôle attentif des médecins russes. « Le 15 août, il était opéré et maintenant son état de santé est stable, et il est en train de guérir petit à petit », ajoute ce personnel soignant.
Un habitant proche du malade a aussi témoigné avant de relever que « malgré que les activistes profrançais essayent de diaboliser la présence Russe en RCA, pour le centrafricain lambda, cette coopération entre la République Centrafricaine et la Russie n’est pas pour rien. Outre de l’aide dans le domaine de la sécurité, la Russie participe activement dans le secteur social et dans le secteur de la santé ».
Cette histoire est un exemple frappant, que l’aide réelle est en train de se faire tous les jours, et ce n’est pas la seule histoire dans ce cas-là.
La crise dans le pays a fragilisé le système sanitaire qui reste aujourd’hui un secteur sensible et d’actualité en Centrafrique. À cause du manque des médicaments et du personnel qualifié, les centrafricains se trouvent parfois dans une situation sanitaire difficile, même les maladies simples se compliquent ou pourront conduire à la mort.
L’aide des missions humanitaires et de l’Onu n’est pas toujours suffisante vue l’immensité du territoire et des problèmes liées à la santé, même si 80% des formations sanitaires restent sous l’appui des ONG humanitaires en Centrafrique, selon les données de OCHA.

Source: http://frido2015.e-monsite.com/blog/cuisine/centrafrique-les-medecins-russes-en-evacuation-sanitaire-d-un-patient-de-ouadda-vers-bria.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *