Sahel

Le Bras droit d’Adnane Abou Walid ALSAHARAWI fait défection et s’est rend aux militaires algériens

Le Sultan Ould Badi de son vrai nom Abou AISSA CHEF de la katiba saladine affiliée à EIGS s’est rendu ce samedi 11 aout aux autorités militaires algérienne à Tamanrasset
Le chef de la katiba Salahadine s’est rendu aux autorités algériennes ce jours 11 Aout 2018 dans l’après-midi selon des sources concordantes, ce dangereux terroristes est impliqué dans plusieurs attaques terroristes dans le Mali et d’autre pays sahélien, comme le Niger, selon le site d’information ENNAHARTV, il était en possession d’un fusil mitrailleur de type FM, Un chargeur de munitions garni, un pistolet mitrailleur de type kalachnikov.
Les attaques revendiquées par ce chef terroriste :
Le 23 Octobre 2013 il revendique l’attentat de Tessalit Décembres 2013 le Sultan Ould BADY le un attentat qui a tué deux soldats sénégalais de la MINUSMA puis les tirs de neuf roquettes contre une caserne de la MINUSMA à Aguelhok
Fin 2013, il aurait fondé son propre groupe avant de rallier Mourabitoun puis à nouveau lié à AQMI
Sultan Ould Bady revendique l’attaque contre un convoi de la Minusma, le 3 octobre 2014, au cours de laquelle neuf Casques bleus nigériens ont été tués.
Il rejoint l’Etat Islamique au Grand Sahara en février 2018 et ces hommes auraient participés auprès des éléments d’Abou Walid des combats contre la coalition MSA-GATIA appuyée par la force française au Sahel.

rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *