Afrique

Election présidentielle au Mali

La mission observation de la CEDEOA satisfaite du déroulement du scrutin

Dans une déclaration préliminaire rendu publique ce lundi 30 juillet, la commission affirme qu’elle est satisfaite du déroulement de l’élection même si elle déplore quelques irrégularités constatées à Bamako ainsi que dans certaines régions.

 La mission d’observation estime qu’à ce stade, le processus électoral s’est globalement déroulé dans des conditions acceptables de liberté et de transparence. En dépit des insuffisances soulignées dans les préparatifs de l’élection, elle n’a pas noté d’incidents ou d’actes de nature à compromettre le résultat de l’élection. Cependant la mission a ténu à souligner dans cette déclaration que la centralisation des résultats étant en cours, elle a rassuré que ses observateurs sont et resteront présents au centre de compilation pour suivre le processus jusqu’à son terme.

Par ailleurs, la mission déplore les attaques et autres actes de violence qui ont empêché la tenue du scrutin dans les 716 bureaux de vote de Mopti, Ségou, Tombouctou et Gao sur les 23041 bureaux de vote que compte l’ensemble du territoire. Elle note que dans certaines localités, les votes n’ont pu avoir lieu pour des raisons d’inaccessibilité. Elle s’est félicitée de la publication de la liste de ces localités ainsi que les bureaux de vote concernés faite par le gouvernement.

En ce qui concerne les différents manquements qui ont été notés, la mission recommande l’adoption de mesures concrètes visant, à l’avenir, à accroitre la synergie à tous les niveaux des processus électoraux entre les organes de gestion pour une meilleure organisation et une planification plus rationnelle du processus de vote au Mali >>.

La mission souligne le besoin urgent de mettre l’accent sur la formation des agents électoraux des différentes institutions impliquées dans l’organisation électorale au Mali. L’observation lance un appel aux candidats en lice pour l’élection présidentielle à << respecter les résultats issus des urnes et les exhorte à recourir, en cas de besoin, aux voies légales pour le règlement de tout contentieux électoral >>.

Enfin, la Mission d’observation de la CEDEAO, par le biais des Observateurs a félicité les efforts qui ont été fournis par les autorités maliennes, les structures en charge de l’organisation de l’élection.

Harouna KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *